Quel est le tarif d’une assurance scooter ?

Comme les automobiles, les scooters constituent le mode de déplacement préféré en particulier des jeunes, spécialement dans les zones citadines, et sont obligatoirement assujettis à un contrat d’assurance responsabilité civile. Le tarif d’une assurance scooter évolue selon le type d’engin assuré et son conducteur, mais également selon les prestations optionnelles qui y sont intégrées en complément de la couverture obligatoire RC. Nous aborderons dans cet article les différents facteurs qui conditionnent le coût des assurances scooter.

Quelle est la procédure pour souscrire une assurance pour votre scooter ?

Vous devez vous présenter avec le certificat d’immatriculation de votre scooter ainsi qu’avec le permis de conduire exigé pour son utilisation, sans oublier de fournir un relevé d’information dans le cas où le scooter serait assujetti au régime du bonus-malus, autrement dit dans le cas où sa cylindrée dépasserait 80 cm3. Vous pouvez ensuite contacter les assureurs en vous présentant dans les bureaux de votre ville, ou faire appel aux prestations offertes par les différents comparateurs de contrats d’assurance.

Les différents types d’assurance proposés

Les assureurs mettent en avant principalement trois formules d’assurance scooter. Les conducteurs peuvent choisir celle qui leur convient le mieux en termes de garanties, de besoins, de budget… Etc ces contrats d’assurance se présentent comme suit :

L’assurance au tiers

En effet, le contrat type, dit “au tiers”, comprend uniquement la couverture de la responsabilité civile qui est obligatoire. Par ailleurs, ce type de couverture prend en compte la défense pénale et le recours qui font souvent référence à la protection juridique auprès de certaines compagnies d’assurance.

L’assurance intermédiaire

L’assurance de type dite “intermédiaire”, en plus de la responsabilité civile, une couverture juridique élémentaire ainsi qu’une garantie d’assistance, elle englobe en règle générale les prestations suivantes :

  • En cas de vol.
  • En cas de dommages causés par le feu.
  • En cas de casse du vitrage comme, par exemple, la casse du projecteur et des surfaces en verre de la voiture.

L’assurance tous risques

Outre les prestations fournies dans les deux contrats précédentes, ce type assurance dite “tous accidents” prend en charge les dégâts encourus par le l’engin à deux roues suite à un accident de la route ou encore suite à des phénomènes météorologiques ( à l’exception des désastres naturelles), et elle fait face aux risque technologiques ainsi qu’aux actes de vandalisme qui ne font pas partie de la garantie vol.
De nombreuses assurances de type tous risques prévoient une protection du scootériste. Il convient toutefois de se renseigner auprès de sa compagnie d’assurance régionale.

Quels sont les facteurs qui influent sur le coût de l’assurance scooter ?

Pour calculer la cotisation initiale relative à la garantie de votre scooter, la compagnie d’assurance tient compte de plusieurs paramètres tels que :

  • L’engin : y compris sa puissance, son type, sa marque, et son ancienneté.
  • Le conducteur : ça implique l’âge du permis et sa séniorité, son historique comprenant les réclamations et les prélèvements de permis, etc.
  • Les prestations auxquelles vous adhérez : les types d’assurance fournissant des prestations plus étendues sont plus onéreux. En outre, les formules proposant des garanties facultatives auront une valeur plus élevée.
  • Les surfaces exploitées : soit en ville ou à la campagne, et également les modalités de stationnements de nuit soit clos ou non, qui joueront un rôle dans la fixation de la cotisation “vol”.
  • Mode de fonctionnement du scooter : usage personnel, usage personnel + voyage d’affaires, usage professionnel ou touristique.
  • Assureur : les assureurs sont donc capables de déterminer librement les tarifs qui leur conviennent.

Quel est le montant total de l’assurance scooter ?

Il est donc particulièrement compliqué d’estimer avec précision une échelle des prix en prenant en considération tous les paramètres mentionnés plus haut.
Le montant d’une couverture pour un scooter 50cc d’une valeur inférieure à 1200 euros qui inclut en outre les garanties relatives au vols, aux dégâts causés par le feu, etc., il peut se situer aux alentours de 390 euros allant même jusqu’à 1000 euros.
En revanche, pour un scooter de 125 cm3, avec une formule d’assurance de type tous risques, qui inclut notamment la responsabilité civile, ainsi que les garanties vol, de plus celle d’incendie, de dégâts naturels, de dommages corporels et des accidents par collision, revient généralement à un montant compris entre 317 et 600 euros. Ces chiffres sont présentés à caractère exclusivement indicatif.

Il est préférable de recourir à un comparateur pour se faire ainsi une idée exacte du prix de l’assurance de votre scooter compte tenu de vos diverses garanties sélectionnée.

 

A lire aussi :

Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans BSR ?

Quelle assurance prendre pour le scooter électrique ?

Comment assurer un scooter sans BSR ?

Check Also

assurance auto temporaire

Pourquoi souscrire une assurance auto temporaire pour jeune conducteur ?

L’assurance automobile temporaire convient aux conducteurs qui souhaitent réduire leur assurance régulière. Cela dit ces …