Comment assurer un scooter sans BSR ?

Quand on conduit un scooter, la première démarche à effectuer est une assurance que ce soit pour la responsabilité appelé au tiers, complémentaire dite tiers + ou tous risques. Une assurance de votre deux-roues est obligatoire pour que vous puissiez circuler avec votre scooter. Le BSR est le brevet de sécurité routière qui a été remplacé, depuis 2013, par le permis de type AM. Ce permis est censé être obligatoire pour une assurance, mais il existe des exceptions, comme pour toutes règles, que nous allons aborder dans cet article.

Comment assurer un scooter sans BSR ? C’est quoi BSR ?

Le BSR est l’abréviation du brevet de sécurité routière qui est devenu, depuis 2013, le permis de type AM. Pour avoir ce permis, il faut passer un examen après avoir suivi un cursus de formation et d’apprentissage de 7 heures. Cette formation consiste en des notions théoriques de base et l’apprentissage pour conduite, que ce soit en circulation ou en dehors. Mais une catégorie de personnes peut conduire un scooter sans permis. Ce sont les personnes qui sont nées avant 1988. Pour les personnes qui sont nées après 1987, elles doivent obligatoirement avoir un permis type AM (ex BSR brevet de sécurité routière) pour pouvoir conduire un scooter. Cette Loi a été rédigée pour prévenir les accidents de circulation liés aux conducteurs de scooter.

D’ailleurs, la formation pour ce permis est relativement courte et ne compte en tout que 7 heures. Après, il faudra passer l’examen pour pouvoir avoir son permis AM. Donc, ceux nés avant 1988, ne sont pas concernés par le permis de conduire, peuvent normalement procéder à l’achat d’un scooter et conduire. Également, il y a lieu de préciser que les titulaires de permis de type B ne sont pas concernés par le permis AM (ex BSR).

Comment assurer un scooter sans BSR ? Les conditions

La question qui revient toujours : Comment assurer un scooter sans BSR ? Comme nous l’avons, déjà, mentionné, il est obligatoire d’assurer son scooter, que ce soit avec ou sans permis. La réglementation stipule d’ailleurs, que tout engins ayant un moteur et qui sert à la circulation terrestre doit être assuré. En ce qui concerne l’assurance, on est fixé. Il existe trois types d’assurances pour les scooters : la responsabilité appelée au tiers, complémentaire dite tiers ou tous risques. C’est selon le type de couverture que nous souhaitons et le budget dont on dispose. Même si le cas de l’assurance tous risques est plus indiquée pour les enfants qui conduisent des scooters.

Pour les personnes nées avant 1988, ils peuvent le plus normalement du monde, assurer leurs scooters. Il suffit de faire les démarches en lignes ou de se présenter à une assurance munie de votre pièce d’identité.

Pour ceux qui nés après 1987 et qui ne possèdent ni de permis AM ni de permis B, malheureusement, ils ne peuvent pas assurer leurs scooters. Ils peuvent le faire par l’intermédiaire des noms de leurs parents ou proches, mais pas à leurs noms. Les compagnies d’assurances ne pourront pas vous assurer étant donné qu’au regard de la réglementation, vous n’êtes pas aptes à conduire.

Comment assurer un scooter sans BSR ? Modalités et prix

Pour les personnes nées avant 1988 ou ceux qui ont déjà un permis de conduire de type B, l’assurance sera établie le plus normalement du monde même sans permis AM (Ex BSR). Pour cela, il faut vous munir de votre pièce d’identité et de la carte d’immatriculation pour certains types de scooters seulement. Les prix d’assurance varient selon le type de couverture que vous souhaitez.

L’assurance tous risques, est bien évidemment plus cher étant donné qu’elle couvre quasiment tous les risques.

L’assurance intermédiaire et tiers plus ou tiers complémentaire qui couvre plus de risques que l’assurance de base de responsabilité civile. Pour les prix, c’est à partir de 14 euros de mensualité pour les assurances de responsabilité civile, après les prix augmentent en fonction de la couverture d’assurance.

Pour avoir le meilleur prix, il existe des comparateurs sur le net que vous pouvez utiliser gratuitement. Le permis AM (ex. BSR) est un petit examen qui nécessite seulement 7 heures d’apprentissage, pour ceux qui n’ont pas permis B, il est recommandé de le suivre pour votre sécurité et la sécurité des autres. Nous rappelons les étapes pour le permis AM (ex. BSR) :

  • Formation théorique ;
  • Apprentissage de conduite ;
  • Passer l’examen.

Check Also

Comment faire votre casque de moto personnalisé ?

Personnaliser son casque de moto est devenu tendance, le casque est avant tout un dispositif …