L’histoire du chanvre et pourquoi est-il interdit ?

Durant toute l’histoire de l’humanité et dans toutes les cultures, l’homme a toujours cultivé du chanvre, en effet, c’est une plante avec énormément de possibilités de produits dérivables ayant de nombreuses qualités thérapeutiques et dont la culture est relativement simple et rentable. Mais depuis le 20ème siècle, sa culture, sa consommation et sa commercialisation ont été fortement encadrés par la loi, quelles sont les raisons de cette interdiction ? Nous allons le découvrir dans cet article.

Pourquoi le chanvre n’était pas interdit auparavant ?

Le chanvre est une plante de la famille des cannabinacées, c’est une sous-espèce de ce qu’on appelle le « cannabis sativa » et il faut savoir que c’est l’une des premières plantes apprivoisées par les humains, et ce, depuis l’époque néolithique où il était déjà utilisé pour ses propriétés médicinales ou pour la haute résistance de ses fibres. C’est une plante avec un très haut rendement, il faut savoir que chaque partie était réservée pour telle ou telle utilisation, les fleurs de chanvre ont par exemple longtemps été utilisées en médecine chinoise pour leurs vertus analgésiques, sédatives et anti spasmodique et les graines quant à elles ont été écrasées afin d’en extraire de l’huile pour en faire des médicaments contre la toux et la jaunisse.

Au début du 19ème siècle, 80 % du papier utilisé dans le monde était issu du chanvre, des billets de banque aux papiers de cigarettes en passant par les livres et les bibles, parce qu’il a l’avantage de très peu s’altérer à travers le temps. La tige du chanvre, quant à elle, servait à faire de la fibre très résistante, elle a même été utilisée pour faire les tenues militaires des deux guerres mondiales, les voiles des bateaux, les cordages … Etc.

Pourquoi le chanvre est-il interdit de nos jours ?

Comme nous l’avons précisé plus haut, le chanvre était un élément central du commerce, de l’artisanat et de l’agriculture française et quasi-mondiale jusqu’au 20ème siècle, on pourrait très naturellement se poser des questions sur les raisons de son interdiction. Tout d’abord, le chanvre est interdit pour des raisons sanitaires, en effet, le THC présent dans cette plante lui confère des propriétés psychoactives pouvant entrainer de l’addiction, de la paranoïa, une forte somnolence, des hallucinations et une perte de contrôle en général. Il a également la particularité de passer très rapidement du sang au cerveau où il se fixe durablement à sa graisse et c’est là où il peut causer des dommages irréversibles particulièrement pour les adolescents en abaissant leur QI et leurs facultés cérébrales. L’autre raison pour laquelle le chanvre est interdit est purement économique, on pourrait croire que l’autorisation du chanvre pourrait être bénéfique pour le pays car elle mettrait fin au commerce parallèle et aux dealers tout en renflouant les caisses de l’état grâce aux taxes imposées, mais ce n’est pas si simple que ça, en effet, le coût sanitaire en sécurité social en réhabilitations, en hospitalisations, en prévention ou en traitements pourrait être astronomique et les taxes seraient loin de les compenser.

Pourquoi les autres variétés de chanvre ne sont-elles pas interdites ?

Depuis le 20eme siècle, la quasi-totalité des pays interdisaient formellement l’usage, la consommation et la commercialisation de chanvre, mais il semblerait que depuis quelques années de plus en plus d’états étudient la question de sa légalisation notamment pour ses nombreux bienfaits clairement démontrés par des études et des expérimentations, il aide par exemple à :

  • Soulager les douleurs musculaires ;
  • Détendre et faciliter l’endormissement ;
  • Prévenir certaines maladies neurologiques comme l’Alzheimer ;
  • Soulager les effets de la maladie de Parkinson ;
  • Lutter contre diverses formes de dépression ;
  • Améliorer l’appétit.

Pour toutes ces raisons, la loi française dépénalise la consommation et la vente de quelques variétés de chanvres car ils contiennent moins de 0.2 % de THC qui est le principal coupable de tous les effets négatifs et psychoactifs, c’est à partir de ces variétés-là que l’on extrait ce qui est communément appelé le cannabidiol (ou CBD). Le CBD est une molécule ayant fait ses preuves auprès des scientifiques du monde entier pour être bénéfique et non-psychoactif, de nombreuses boutiques spécialisées ont fait leur apparition sur le marché et proposent beaucoup de dérivés de CBD qui sont néanmoins très bien encadrés par la législation puisqu’elle suit le cheminement entier de l’article en vente, de la récolte à la vente.

Check Also

Est-il vrai que le CBD vous aide à dormir ?

Bien dormir et avoir un sommeil régulier et paisible est un aspect très important à …