Comment investir dans le vin ?

Combiner passion, plaisir et business représente un idéal pour n’importe qui. Le vin demeure une fierté du terroir et de la gastronomie française mais aussi et pas des moindres, c’est un produit de luxe. Le marché du vin devient de plus en plus attirant pour les investisseurs amateurs et confirmés grâce à la diversité des régions françaises offrant divers goûts de vin.
Cependant, l’investissement dans ce marché, comme pour tout autre marché d’ailleurs, présente des facteurs de risques qu’il faudra prendre en compte.

Pourquoi investir dans le vin ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’investissement dans le vin est un investissement qui va sur le long terme. C’est-à-dire que la maturité financière peut s’étaler sur une moyenne de 10 ans.

La liquidité n’est pas immédiate et il faudra prévoir une réduction de rendement à cause des coûts de stockage et de gestion. Il faudra alors se munir de patience tout en diversifiant sa cave que le projet mènera aux meilleurs résultats.
Au fil des années qui passent, le vin devient un produit de spéculation. Plus la bouteille est vieille et rare, plus elle sera chère. D’autant plus que la demande de ces bouteilles là ne cesse d’augmenter, ce qui fait qu’augmenter la valeur du produit.
Il existe aussi de nombreux classements qui répertorient les meilleurs crus selon leur ancienneté, ce qui ne fait qu’accroître encore une fois la valeur de chaque bouteille.

Quels sont les différents types de placements ?

Il existe plusieurs types de placements notamment les suivantes :

 

L’achat par bouteille

Pour commencer, il faut avoir une logistique importante de stockage apportant de bonnes conditions de conservation afin d’éviter l’oxydation du vin (faibles variations de température et un taux d’humidité élevé) et l’assurance qui va avec, afin d’être couvert en cas de dommage. Ensuite, il sera possible de dénicher les meilleures bouteilles auprès des producteurs ou encore sur des sites de ventes aux enchères de vin en ligne afin de constituer sa cave.

 

Une cave d’investissement

Il s’agit d’une cave constituée par soi-même mais là où les bouteilles sont seulement des placements financiers. Très utile au moment de la revente, il est recommandé d’avoir des experts à ses côtés afin d’estimer la valeur de la bouteille.

 

Des parcelles viticoles

C’est le placement le moins risqué mais celui qui concrétisera le produit sur le très long terme. Il est possible de trouver des opportunités à moindre coût (de 5000 à 20 000€) pour investir dans un groupement foncier viticole, propriétaire des vignes. Ces dernières sont confiés à un exploitant pour au moins 18 ans. Comme il est également possible de devenir actionnaire d’une exploitation viticole.

 

Quels sont les risques de cet investissement et comment les éviter ?

Comme tout marché, celui du vin est un marché cyclique, c’est-à-dire qu’il traverse des périodes de hausse et des périodes de baisse. On peut le considérer comme un placement financier risqué à cause de sa forte volatilité et de la difficulté de prévision de l’évolution du prix du produit d’autant plus qu’il n’y a pas d’éléments indicateurs objectifs pouvant valoriser une bouteille.
Le vieillissement d’une bouteille n’est pas souvent en votre faveur, puisque certains vins ne peuvent être conservés longtemps, et en parlant de conservation, les coûts de stockage sont souvent élevés.
La contrefaçon existe partout, notamment dans le milieu du vin ! Évitez d’acheter à l’unité et favorisez l’achat des caisses.
Afin d’éviter tout ces risques, il est recommandé de choisir soigneusement ses régions, allez pour des valeurs sûres comme le vin de Bordeaux, en plus d’une grande renommée, il a une grande capacité de conservation. Attention ! Il faudra également se diversifier en termes de régions et de millésimes.

Deux points sont essentiels :

  • Qualité (aidez vous des amateurs et des professionnels)
  • Rareté (volumes anciens et rares)

En effet, le combo des deux vous garantira un gain avantageux et une vente plutôt facile.

Une dernière petite remarque : il est préférable d’investir sur une ancienneté qui va entre 15-20 ans pas plus, car comme il a été mentionné plus haut le vin ne se bonifie pas toujours lorsqu’il est vieux, donc privilégiez un risque minime dans ce genre de situation, à votre santé et bonne vente !

A lire aussi :

Acheter du vin en primeur : Est ce avantageux ?

Comment acheter du vin lors une vente privée en ligne ?

Check Also

Quelle est la formule à appliquer pour calculer le loyer en Pinel ?

En investissant votre argent dans l’immobilier via la loi Pinel, vous savez que vous bénéficierez …