Le CBD comme option de traitement pour l’arthrose

Le cannabidiol, une molécule non psychotrope synthétisée par la plante Cannabis sativa, devient une option de traitement de plus en plus populaire et peut offrir des avantages uniques pour plusieurs maladies.

La science a démontré qu’il possède un haut potentiel thérapeutique en réduisant les symptômes de la douleur et de l’inflammation chez les personnes atteintes d’arthrose en l’occurrence.

Aujourd’hui, nous expliquons comment le Cannabidiol, mieux connu sous le nom de CBD, peut aider à soulager les symptômes de l’arthrose. Mais avant, nous devons définir ce qu’est l’arthrose, quels sont ses symptômes et pourquoi nous pouvons trouver un allié dans le cannabis pour les douleurs articulaires et l’arthrose.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante, touchant quelques 242 millions de personnes dans le monde, avec un large éventail de symptômes. C’est l’une des maladies les plus courantes dans le monde dont les remèdes n’ont toujours pas vu le jour.

Selon l’OMS, il s’agit du type d’arthrite le plus courant chez les personnes de plus de 50 ans.

L’arthrose est une maladie rhumatismale dégénérative des articulations, définie par une perte de souplesse articulaire et d’amplitude de mouvement due à une augmentation de la densité osseuse et des croissances osseuses (ostéophytes).

Elle se caractérise par une détérioration du cartilage et des articulations, processus qui s’aggrave avec le vieillissement de ceux qui en souffrent.

Les zones les plus touchées sont les articulations des mains, du cou, des genoux et des hanches. Elle provoque une inflammation des articulations, une déformation des os et une mobilité réduite. Les symptômes les plus courants de l’arthrose sont :

  • la douleur et l’inflammation ;
  • une raideur ;
  • une diminution du mouvement dans l’articulation ;
  • un gonflement.

Le cannabis offre un effet anti-inflammatoire et analgésique, présent dans les deux molécules les plus étudiées aujourd’hui : le THC et le CBD. Celle qui nous intéresse et bien le fameux CBD.

Le cannabis médicinal comme traitement de l’arthrose

Malgré les preuves que le CBD est un composant sans danger pour l’homme, il y a encore un grand manque d’études cliniques. Cependant, des études en laboratoire ont démontré que les humains ont un système endocannabinoïde (SEC), avec des ligands et des récepteurs endogènes. Ces récepteurs réagissent également au cannabidiol (CBD) ou au tétrahydrocannabinol (THC). Cette interaction provoque des changements dans les cellules dans diverses parties du corps et est essentielle pour que le corps fonctionne normalement.

Le cannabidiol (CBD) est responsable de diverses propriétés thérapeutiques. Il peut être utilisé pour traiter l’inflammation, l’anxiété, les nausées, les convulsions ou la douleur. En ce sens, la communauté scientifique reconnaît que le CBD peut activer les récepteurs cannabinoïdes chez les mammifères sans effets secondaires ou psychoactifs.

Des études récentes ont montré une participation active du système endocannabinoïde dans la physiopathologie de l’arthrose et les maladies rhumatismales. Les résultats renforcent l’intérêt des cannabinoïdes pour cette maladie, notamment pour réguler les fonctions des articulations et pour être un bon analgésique et anti-inflammatoire.

Plusieurs témoignages de personnes ayant remarqué une amélioration significative de leur douleur avec l’utilisation de CBD sous différents formats (huiles de CBD, gélules, crèmes, etc…). Les avantages observés sont :

  • une douleur soulagée ;
  • le besoin d’opioïdes pourrait être réduit en ayant une alternative naturelle et non addictive ;
  • les effets secondaires sont beaucoup moins graves en comparaison avec les médicaments conventionnels ;
  • le besoin d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pourrait être réduit ;
  • aide à obtenir un sommeil plus réparateur.

Usage du CBD pour soulager la douleur

Il est recommandé que les voies d’administration soient à la fois d’action locale et générale. Ce qui se traduit par des traitements qui combinent à la fois l’usage externe et l’usage sublingual.

Les topiques

Sont mieux utilisés pour le soulagement immédiat de la douleur et semblent être particulièrement utiles pour les personnes atteintes d’arthrose. Ils n’entrent pas dans votre circulation sanguine, ils n’affectent donc que le site où ils sont appliqués.

Les topiques se présentent sous la forme de crèmes et d’huiles qui sont absorbées par votre peau et peuvent avoir des effets anti-inflammatoires et anti nociceptifs (inhibiteurs de la douleur).

Les substances ingérables

Ceux-ci pénètrent dans votre circulation sanguine et traversent votre barrière hémato-encéphalique, induisant davantage d’effets systémiques sur l’ensemble du corps.

Les substances ingérables traversent votre système digestif, ce qui signifie qu’il vous faudra plus de temps pour ressentir leurs effets, mais elles sont également susceptibles de durer plus longtemps.

Votre santé est personnelle, et la façon dont vous choisissez de gérer l’arthrose dépendra de plusieurs facteurs liés à votre mode de vie.

Le CBD peut être une option bénéfique pour réduire les symptômes, mais avant toute consommation, il vous est recommandé d’en discuter avec votre médecin afin d’éviter une éventuelle surdose.

Check Also

Est-il vrai que le CBD vous aide à dormir ?

Bien dormir et avoir un sommeil régulier et paisible est un aspect très important à …